Témoignages

La question du diagnostic 

« Ma première hospitalisation remonte à il y a vingt ans maintenant ; cela a duré deux semaines. La deuxième quelques semaines plus tard, nouvelle hospitalisation, sous HDT cette fois, qu’a signée ma mère. Depuis, je ne compte plus le nombre de séjours dans divers hôpitaux, le nombre de décompensations, le nombre de passages aux urgences.

Comment j’ai su le nom de ma maladie ? Cela a été quelques années plus tard, lorsqu’il a fallu renouveler la prise en charge à 100% des soins. Le médecin contrôleur de la Sécurité sociale m’a demandé pourquoi à mon avis j’étais prise à 100%, à ma grande surprise. Comme je ne savais pas, je n’avais pas de réponse à cela, il m’a dit « Vous souffrez de schizophrénie ». C’est comme cela que j’ai « su ». A quel moment c’était ? Je ne me souviens pas. Et je ne veux pas m’en souvenir. Je suis trop mal lorsque j’y pense… J’aurais préféré ne pas savoir… »

Une patiente